2006

 

KHEOPS

Les secrets de la construction
de la grande pyramide

Début d’année encore très actif au Caire pour Jean-Pierre Houdin avec plusieurs séjours pour des conférences. Le 18 Janvier, en présence de l’Ambassadeur, lors du déjeuner mensuel des Conseillers du Commerce Extérieur de la France. Le 15 Mars, Université Française d’Egypte à Shorouk. Le 21 Mars, Rotary Le Caire. Le 8 Mai, Bibliothèque Moubarak à l’occasion de la sortie de son livre « KHEOPS, les secrets de la construction de la Grande Pyramide », préfacé par le Dr Hawass, couverture Raphaël Thierry et publié par Farid Atiya Press. Ce livre reçoit un très bon accueil dans la presse : page entière dans Al-Ahram Hebdo, Le Progrès Egyptien, Al-Ahram International et surtout la page 4 du New York Times du 27 mai 2006. Ce livre sera finalement publié en 4 langues, français, anglais, allemand et italien.

En février, Dassault Systèmes, Jean-Pierre Houdin et l’ACGP signent un accord de « parrainage technique », dans le cadre du programme « Passion for Innovation » dirigé par Mehdi Tayoubi, afin de développer la théorie avec les logiciels de l’éditeur 3D. C’est le début d’une très longue collaboration qui la fera connaître dans le monde entier. Jean-Pierre Houdin est formé au logiciel CATIA par Eric Alix, ingénieur instructeur.

Parallèlement, Jean-Pierre Houdin poursuit ses recherches. De nouvelles avancées ont  lieu, en collaboration avec Denis Denoël, membre de l’ACGP et du CST, au niveau du système à contrepoids.

 

Le 18 mai, Jean-Pierre Houdin reçoit le Prix Montgolfier « Construction et Beaux-Arts » décerné par la S.E.I.N. (Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale – fondée en 1802) pour ses travaux concernant la pyramide de Kheops.

 

Pendant l’été, Jean-Pierre Houdin est de nouveau au Caire et fait un lobbying intense auprès de personnalités Egyptiennes liées aux Antiquités (égyptologues, membres du Conseil Suprême) et le Dr Hawass lui-même pour essayer de faire avancer le dossier. Malgré tous les efforts déployés depuis plus d’un an, obtenir une autorisation pour une mission apparaît extrêmement difficile.

Heureusement, la collaboration avec Dassault Systèmes est excellente et les modélisations et simulations démontrent la plausibilité technique de la théorie ; celle-ci est la première théorie au monde à être validée virtuellement en répliquant les conditions réelles. L’Equipe Kheops chez Dassault Systèmes, épaulée par la jeune start-up Emissive, fait aussi un travail remarquable pour préparer une animation 3D temps réel et relief du chantier de la pyramide qui sera révélé au premier trimestre 2007.

Lors d’un nouveau séjour au Caire à la mi-novembre, Jean-Pierre Houdin est invité à la soirée de présentation du dernier livre du Dr Hawass « The Mountains of the Pharaos » au Musée du Caire. Dans ce livre, celui-ci fait référence page 62 à Jean-Pierre Houdin et à la rampe intérieure : « Une nouvelle théorie, proposée par l’architecte français Jean-Pierre Houdin, suggère que cette rampe en spirale devait être installée contre la paroi externe de la pyramide, mais à l’intérieur » (traduction française).

L’ACGP peut compter sur de nouveaux mécènes, le sérieux du projet qu’elle soutient étant reconnu par tous.

© 2018 • ACGP - Association Construire la Grande Pyramide

Réalisation du site scriptoria-crea.com