2001

Le contrepoids

Après 2 années de recherches et d’études sur la pyramide de Kheops, Jean-­Pierre Houdin arrive à la conclusion que le chantier de la construction de la Chambre du Roi et des chambres dites de décharge et celui du volume de la pyramide sont très différents et que le premier a dû faire appel à une technique particulière: le poids des poutres de granit (jusqu’à 62t) extraites des carrières d’Assouan, à 900 km au Sud de Gizeh par le Nil, et le délai de livraison impliquent la mise en place d’un processus de hissage particulier, tout levage étant exclu : il imagine alors un système à contrepoids circulant dans la Grande Galerie permettant de réduire considérablement le nombre d’hommes affectés au hissage des monolithes.

 

Devant l’impossibilité évidente de communiquer par l’extérieur les ordres de hissage des poutres et de réarmement du contrepoids, il imagine un système de communication phonique interne basé sur l’utilisation de la Chambre de la Reine et ses conduits Nord et Sud, l’acoustique de la pièce étant remarquable ; c’est la naissance de l’hypothèse du système d’interphonie.

© 2018 • ACGP - Association Construire la Grande Pyramide

Réalisation du site scriptoria-crea.com