top of page

2017

Le BIG VOID

À partir du 20 avril, une série de réunion se tient à Paris et un consensus se dessine autour d’une cavité de grande dimension directement à l’aplomb de la GG1 ; sa hauteur par rapport au sol de la Chambre du Roi varie légèrement entre les équipes, de même que sa largeur. L’horizontalité ou l’inclinaison de celle-ci n’est pas définie.

Le 17 mai, le Dr Morishima et son équipe remettent leur rapport d’étape :

- La coupe transversale de cette nouvelle grande cavité est comparable à celle de la Grande Galerie (GG1) et elle est directement au-dessus d’elle.

- Sa longueur est estimée à environ 30m mais dépend de son inclinaison.

- Le centre de la nouvelle grande cavité est situé entre +55m et +70m de la base de la pyramide, selon la méthode d'analyse.

- Des points A, B, C et D indiquent des pics de réception de muons, les points B et C étant une pente parallèle à la GG1. 

- Une investigation plus approfondie est nécessaire pour connaître l'emplacement précis et l'inclinaison de la nouvelle grande cavité.

Ce document apporte des précisions conformes à ce que Jean-Pierre Houdin avait imaginé en novembre 2016 :
- L’équipe de Nagoya a abaissé la hauteur estimée de l’anomalie d’un épicentre à +74,45m à une hauteur comprise entre +55,00m et +70,00m, une zone dans laquelle il avait positionné la GG2.

- La coupe transversale est comparable à celle de la GG1.

- Si, avec plus de données, le point D est plus tard déplacé sur la même pente que B et C, il sera difficile de de ne pas admettre que la GG2 est inclinée.

 

Fin mai, les trois télescopes du CEA, repositionnés pour de nouvelles investigations sur d’autres arêtes de la pyramide sont tous transférés devant la face Nord et installés dans trois tentes climatisées ; l’objectif est de confirmer la découverte de la grande Cavité avec une technique de muographie différente depuis l’extérieur. La détection sous les arêtes d’autres cavités liées à la rampe intérieure est la grande victime de l’opération alors que des anomalies indiquant de possible cavités du type C1 et C2 ont été détectées ; malheureusement, le temps d’exposition ayant été trop court, le nombre de sigma nécessaire pour confirmer ces découvertes est insuffisant.

 

Parallèlement, la définition, avec l’aide de Denis Denoël, du fonctionnement du nouveau système de contrepoids basé sur l’utilisation de deux Grandes Galeries superposées est pratiquement définie et confirme que la GG2, inclinée, doit mesurer plus d’une quarantaine de mètres de longueur. 

 

Malheureusement, le 11 juin, Jean-Pierre Houdin est obligé de suspendre ses recherches suite à un accident cardiaque.

 

En septembre, l’équipe de ScanPyramids se rend au Caire  pour présenter les résultats de deux années de recherches au Ministère des Antiquités Égyptien :

- le 9 septembre,  au Comité Scientifique d’Égyptologues mis en place par le Ministère pour donner un avis consultatif sur les résultats présentés,

- le 13 septembre, au Comité Permanent des Antiquités Égyptiennes

 

À la suite de la présentation du 13 septembre, le Comité Permanent des Antiquités Égyptiennes, suivant les recommandations du Comité Scientifique d’Égyptologues, rend ses instructions aux représentants de la mission ScanPyramids : 

- la diffusion médiatique auprès du grand public des résultats présentés est interdite à ce stade,

- les résultats doivent préalablement être publiés dans un cadre scientifique, donc une publication scientifique peer-reviewed, avant d’être révélés par les médias,

- pour la suite de la mission,  l’autorisation d’installer du matériel dans la Grande Galerie, l’entrée actuelle et la Chambre Souterraine est conditionnée au respect de ces instructions.

 

Le 27 octobre, la société Ubisoft lance son jeu vidéo
« Assassin’s Creed : Origins » dont une partie se déroule dans la pyramide de Kheops. Les créateurs du jeu se sont largement inspirés de la théorie de Jean-Pierre Houdin, avec son accord, pour les scènes se déroulant à l’intérieur de la pyramide. Un « Discovery Tour » éducationnel complète le jeu vidéo dans lequel le joueur découvre les éléments de la théorie qui ont inspiré les scènes.

Le 2 novembre, à la stupeur du Comité Scientifique d’Égyptologues et du Comité Permanent des Antiquités Égyptiennes, les résultats sont publiés dans la revue Nature, soit moins d’un mois plus tard.

Les instructions imposées par ce dernier ayant été remplies, l’annonce de la découverte du « BIG VOID » a été reprise par les médias dans le monde entier.

Dans l’article publié par Nature, la Fig.2 en haut de la Page 3 comporte trois séries d’informations remarquables : parmi elles, la position des épicentres A, B, C et D a été précisée et, fait nouveau, le point D a été largement déplacé suite à l’analyse de données complémentaires. Ce point D se trouve maintenant sur la même ligne en pente à 26,5° que les 2 autres points B et C, ligne qui est parallèle à la pente de la Grande Galerie, exactement comme Jean-Pierre Houdin l’avait prédit en mai dernier.
La technique du système à contrepoids qui peut dorénavant être mise en œuvre permet de se passer de la force humaine en masse, toutes les opérations étant assurées  par le simple jeu de forces bien utilisées. 

Le 7 novembre, la chaîne de télévision France 5 diffuse à une heure de grande écoute le documentaire « Khéops, mystérieuses découvertes »réalisé par Florence Tran retraçant les étapes de la mission ScanPyramids. 

assassins-creed-origins-cover-maxi-poster-1.81b.jpg

Ubisoft

Ubisoft / J-P Houdin

Ubisoft / J-P Houdin

BBA932A6-21DD-476B-AE4C-AD5DD8273214.jpg
FEC9B9DF-2987-4658-B447-8F98DF2792BE.jpg
7D2F0D69-F169-4F95-A9DA-39A4021047B8.jpg

Nature - ScanPyramids

Nature ABCD 2c.jpg
Nature ABCD 2b.jpg

D’après résultats de l’Université de Nagoya

Nature ABCD 2a.jpg

Ce point D se trouve maintenant sur la même ligne en pente à 26,5° que les 2 autres points B et C, ligne qui est parallèle à la pente de la Grande Galerie, exactement comme Jean-Pierre Houdin l’avait prédit en mai dernier.

bottom of page